Village de Saint-Germain-source-Seine

08 mars 2006

1000 ans d'Histoire

Video de présentation de l'exposition "1000 ans d'Histoire"
présenté à la mairie de Saint-Germain-source-Seine
à l'occasion du millénaire du village.


1000 ans d'histoire
Vidéo envoyée par sequana

Posté par sourcesdelaseine à 18:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]


07 mars 2006

La mairie

Info pratique :

Commune de Saint-Germain-source-Seine, canton de Vénarey-Les Laumes, arrondissement de Montbart, département de la Côte d'Or, région de la Bourgogne.

Ouverture de la mairie : tous les lundi de 9h00 à 12h00

Tél : 03.80.35.02.54

Fête du village le 8 septembre.

Le conseil municipal :

- Maire : M. RENAUT Didier

- 1° Adjoint : M. BOITEUX Olivier

- 2° Adjoint : M. DUPUIS Claude

- Conseillers (par ordre alphabétique) : M. BERILLE Lionel, M. BERILLE Marcel, Mme BOITEUX Clarisse, Mme HOAREAU Catherine, Mme PELISSIER Maryse, M. RENAUT Hubert

- Conseiller général : M. MOLINOZ Patrick

- Député : M. SAUVADET François

Posté par sourcesdelaseine à 21:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mai 2005

Remise de Médailles

Peu de personnes sont capables de parler de l’histoire de notre village aussi bien qu’eux. De part leur expérience et leur passion, il nous transmette leurs savoirs sans jamais tarir d’anecdote. C’est pourquoi la municipalité de Saint-Germain-source-Seine décida de remercier M. Gautherot et M. Renaut pour leurs bons et loyaux services rendus à la commune pendant de nombreuses années.

M. Renaut fut membre du conseil municipal durant 54 ans, de 1947 à 2001. Elu maire en 1965, il le restera pendant 30 ans jusqu’en 1995. Notons durant ses mandats l’arrivée de l’eau courante à Saint-Germain-source-Seine en 1967 ou la création de la salle de mairie et une participation accrue à la vie du canton. Il a reçu la médaille régionale, départementale et communale de Vermeil.

M. Gautherot fut élu en 1959 et quitta le conseil municipal en 2001. Il participa notamment activement à la vie paroissiale du village. De part son expérience il a encore donné récemment de bons conseils pour des affouages. Il a reçu la médaille régionale, départementale et communale d’Argent.

Tous deux ont également participé au remembrement de la commune, le premier du canton et un des premiers de Côte d’Or.

Tous les habitants du village étaient présents, le conseil municipal quasi complet. Les médailles ont été remises par Didier Renaut en l’absence du député excusé. Remarquons la présence de Mme Guenebaut, maire de Frolois, M. Bornier, maire de Blessey et en fin de cérémonie, M. Molinoz, conseiller général.

imag0055_2

M. Gautherot recevant la médaille régionale, départementale et communale d’Argent

imag0058_2

M. Renaut recevant la médaille régionale, départementale et communale de Vermeil

Posté par sourcesdelaseine à 12:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 septembre 2003

Visite des Italiens à Saint-Germain-source-Seine, septembre 2003

Vendredi 26 septembre 2003 :

Heure d'arrivée : 18h30 le 26 septembre 2003. Tous le monde est là devant une mairie bien décorrée :

La Mairie de Saint-Germain-source-Seine

Le groupe devant la Mairie

Puis apéritif avec mot de bienvenue et discours de la part des deux maires. (présent aussi : Mme COCHET, présidente de l'office de tourisme du canton, M. Le Père CHOUBLIER, prètre de la paroisse de St-Germain-source-Seine)

Le soir, repas Italien offert par la délégation.

Samedi 27 septembre 2003 :

Pour commencer la journée il fallait allez au sources de la Seine. C'est chose faite :

Les deux maires :
M. CAMILINI, maire de Verghereto (Italie) et
M. RENAUT, maire de St-Germain-source-Seine (France)

Le groupe devant les sources de la Seine

Puis visite du village de Flavigny/Ozerzin :


dans l'église de Flavigny

Repas du midid en commun à la salle des fêtes de Gissey/Flavigny.

Visite l'après midi de l'abbaye de Fontenay, patrimoine mondial de UNESCO :

visite de l'abbaye de Fontenay

le groupe dans les jardins de l'abbaye

Et enfin, visite de la statue de Vercingétorix à Alésia :


le groupe devant la statue

Repas du soir à la salle des fêtes de Gissey/Flavigny en présence de M. MOLINIOZ, conseiller général du canton.

remise de cadeau

les deux maires avec le magnifique cadeau de la commune de Verhereto à la commune de St-Germain-source-Seine

remise de cadeau à M. MOLINOZ, conseiller général du canton de Venarey-Les Laumes

Dimanche 28 septembre 2003 :

Avant de partir pour Dijon, visite du village de Saint-Germain-source-Seine pour les personnes qui ne le connaisait pas encore :

le groupe d'Italien devant le panneau du jumelage

les deux maires devant le panneau du jumelage

Départ pour Dijon. Visite du parcour de la chouette, des tombeaux des ducs de bourgogne et du musée archéologique de Dijon.

visite de Dijon à pieds par le parcours de la Chouette

devant le palais des Ducs de Bourgogne

Puis déjeuné dans un restaurant à Dijon et dégustation d'escargots pour certain (les plus courageux !!!)

L'après midi, visite des caves Patriarche à Beaune et dégustation de vins :

visite et dégustaion

visite et dégustation

Puis retour à la salle des fêtes de Gissey/Flavigny pour la soirée finale :

le groupe d'italien

les deux maires

le groupe d'Italien (en bas à gauche : Daniela, Pierrangelo, Cristian, en haut à gauche : Simona, Fedele, Dino, Fiorella, Alvaro)

Tous le groupe (français et italien)

Lundi 29 septembre 2003 : départ de St-Germain-source-Seine pour l'Italie et Verghereto.

Posté par sourcesdelaseine à 12:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 avril 2003

La visite du 25 avril 2003 pour la fête national italienne à Rome

Mercredi 23 avril 2003 :

Départ Mercredi matin vers 3h de St Germain source Seine et 4h de Dijon. Après environ 12h de route, nous arrivons enfin à Verghereto. Nous sommes 3, Didier, le maire de St Germain source Seine, Marie-Jo sa soeur, et moi Antoine son neveu. C'est pour moi la première fois que je me rend à Verghereto. C'est très joli. Nous sommes accueilli par Fedelé, le maire (el Sindaco) de Verghereto. Puis Daniela arrive. Nous nous installons dans l'appartement se trouvant en plein centre de Vergherto puis nous partons pour la Mairie. En arrivant, première photo :

Puis visite de la Mairie et du bureau du Maire : (les deux maires dans le bureau de Fedele)

Nous partons pour une visite de Verghereto à pied avec Daniela. En revenant, c'est Marco qui arrive. Nous partons pour manger à Alferro (un hameau de Verghereto) où Jean-Marie nous a mijoté de très bon plat.

Jeudi 24 avril 2003 :

Nous pouvons un petit peu dormir le matin. Vers 10h, nous partons pour découvrir les sources du Tibre. En passant, nous prenons Cristian. En arrivant sur le site : magnifique.. Et biensur séance photos :


les deux maires à la source du Tibre


les italiens à la source du Tibre (Cristian, Fedele, Marco, Daniela)

Puis nous partons pour manger au refuge Biancaneve juste au dessus de la source deu Tibre. L'après midi, nous partons visiter la ville d'Assise et le tombeau de St François. Magnifique. Quelle belle région :

En rentrant, séance photo vers le panneau du village avec la pancarte du jumelage :


Nous nous repossons et nous partons pour manger dans une ferme-auberge pour manger le soir :


(Didier, Antoine, Marie-Jo)

Vendredi 25 avril 2003 (fête nationnale italienne) :

Nous partons vers 4h du matin de Verghereto en bus direction Rome pour une cérénonie particulière. En effet, le commune de Verghereto doit recevoir la médaille d'or du mérite civil des mains du président de la République Italienne car pendant la guerre il t eu 64 personnes de tués par les nazies. Mais attention, une cérémonie historique car c'est la première fois que la république remets une médaille en souvenir des tués par les nazies. Dons nous partons. Nous arrivons vers 9h30 au lieu de la cérémonie. Arrivé prévue du Président Ciampi à 10h30.

Début de la cérémonie avec défilé des armées et des drapeaus des 6 communes médaillées.

Arrivé du président et hymne Italienne. Discours d'un historien et du minstre de l'intérieur puis remise des médaille. Fedele se touve à coté du président et lui sert la main :

Puis discour du Président. Fin de la cérémonie :

L'après midi, nous visitons Rome : la fontaine de Tréville, le colisé et la place St Pierre (Vatican) :


le tibre à Rome


dans le colisé

Samedi 26 avril 2003 :

Le matin nous nous levons vers 8h pour ranger et nous mangeons une dernière fois en Italie à 11h. Nous quittons Verghereto à 12h10 avec des souvenirs pleins la tête et une très forte envie de ce revoir...

Posté par sourcesdelaseine à 12:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 avril 2002

LA PREMIERE VISITE DES FRANÇAIS EN ITALIE

Du 6 au 10 avril 2002, le maire et les conseillers municipaux ainsi que leurs conjoints et enfants de Saint - Germain - source - Seine se sont rendus dans le village de Verghereto pour signer le jumelage des deux communes. C'est durant une réunion du conseil municipal de Verghereto le 7 avril 2002 que les deux maires ont pu signer la charte de jumelage qui lie maintenant les deux communes d'Italie et de France.

L'accueil fut extraordinaire et ils sont rentrés avec des souvenirs plein la tête en une envie folle d'y retourner.

Durant ce voyage ils ont été reçus par le président du conseil municipal de Rome et ils ont pu visiter cette belle ville.

La signature de la charte du jumelage

JUMELAGE ENTRE SEINE ET TIBRE

Verghereto et St Germain sources Seine viennent de sceller un jumelage particulier, celui de deux village qui s'unissent par la fibre des " fleuves ".

C'est en 2001 qui Fedele Camillini, maire de Verghereto au nord de l'Italie, à contacté Didier Renaut, maire de St Germain source Seine, pour lui proposer un jumelage entre les deux village qui ont en commun d'avoir sur leur territoire les sources des fleuves qui traversent Rome et Paris. Un jumelage qui devrait s'étendre à toutes les communes où naissent les fleuves traversant les capitales européennes. Lors d'un récent voyage en Italie, le petit village bourguignon a signé l'acte de jumelage après que les deux maires ont symboliquement mélanger l'eau des sources de la Seine à celle du Tibre. La délégation française a par la suite été reçue à la mairie de Rome, où les conseillers municipaux se sont vus remettre la médaille de la ville. Les Italiens devraient quant à eux rendre visite à leurs jumeaux bourguignons l'année prochaine.

M.A., Bien Public, 20/04/2002

Le groupe devant la source du TIBRE

durant la réception à la mairie de ROME, les conseillés municipaux de St Germain sources Seine
ainsi que le Maire, M. RENAUT, ont reçu une médaille de la ville de ROME

Posté par sourcesdelaseine à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 août 2001

Un jumelage entre Seine et Tibre

C'est une première : les 27 et 28 août 2001 à 19 heures, les neufs membres du conseil municipal de la petite commune de Saint-Germain-Source-Seine, qui compte seulement 30 habitants, dans le canton de Venarey-Les Laumes en Côte-d'Or, étaient réunis en séance extraordinaire pour la signature d'une charte d'amitié avec une délégation officielle de la commune italienne de Verghereto, de 2 150 habitants, premier pas vers un jumelage qui ambitionne de s'ouvrir à toutes les communes d'Europe où prennent leurs sources les fleuves qui traversent les capitales nationales. De part et d'autre de la frontière, et de la ligne de partage des eaux également, les deux communes françaises de Saint-Germain et italienne de Verghereto ont en effet en commun d'avoir sur leur territoire les sources des deux fleuves qui arrosent Rome et Paris.

Forte de huit membres, dont les deux adjoints à la culture et aux affaires économiques et sociales et le vice-président de la communauté de montagne des Appenins cesenates, la délégation, conduite par Fedele Camillini, maire de Verghereto, a été reçue officiellement hier en présence de François Sauvadet, député de la Côte-d'Or et Patrick Molinoz, conseiller général de Venarey-Les Laumes aux côtés de Didier Renaud, maire de Saint-Germain et Odette Coché, présidente de l'office de tourisme de Venarey-Les Laumes-Alésia. « Tout s'est fait très vite », confiait Didier Renaud, après que la commune a été sollicitée par son homologue italienne il y a quelques semaines. Enthousiasmé par cet accueil, Fedele Camillini a notamment souligné l'importance des échanges culturels, sociaux et européens attendus de cette initiative avant que Patrick Molinoz et François Sauvadet évoquent à leur tour la construction européenne, « à la source » et « dans le respect de la diversité ».

Après un passage aux sources, propriété de la Ville de Paris, la plupart des habitants de Saint-Germain étaient au rendez-vous hier à la mairie. Si les fouilles archéologiques réalisées sur le site du sanctuaire dédié à la déesse Séquana ne sont malheureusement pas accessibles, le mobilier mis au jour est conservé quant à lui au musée archéologique de Dijon.

Au programme des visites, les membres de la délégation italienne sont allés hier sur le site voisin d'Alésia et à Flavigny-sur-Ozerain.

Accueillis chez les habitants de Saint-Germain pour la nuit, ils passeront la journée aujourd'hui au château de Bussy-Rabutin et à Semur-en-Auxois avant de recevoir prochainement à leur tour une délégation française.

J.-F.R. Bien public

Mardi 28 août 2001

le groupe devant les sources de la Seine

la signature de la charte de l'amitié

poignée de mains des deux maires aux sources de la Seine

le groupe devant le château de Bussy Rabutin

les Italiens juste avant le départ du rerour

Posté par sourcesdelaseine à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mai 2001

HISTORIQUE DU VILLAGE

St-Germain-source-Seine ou St-Germain-la-Feuille fut appelé source Seine pendant la révolution. Autrefois, le village dépendait du diocèse d’Autun. En 1906, c’est une commune du canton de Flavigny, de l’arrondissement de Semur. La population est alors de 113 habitants.

C’est sur son territoire à 2 km du village que la Seine prend sa source. Ce cours d’eau alimentait au siècle dernier un moulin, une huilerie et la papeterie de Quincampois. C’est la commission départementale des Antiquités de la Côte D’Or, par une délibération du 11 mai 1836, qui ordonne qu’il serait fait des fouilles aux Sources de la Seine, fouilles sous la direction de M BAUDOT. Le temple mis à jour d’origine gallo-romaine fut incendié vraisemblablement à la fin du 4 ème siècle. Il était consacré à la Déesse Séquana.

St Germain est un nom du plus illustre des évêques d’Autun. L’origine de St-Germain-la-Feuille parait remonter à l’an 1004. Aymon de Vergy, comte d’Auxois et de Duesme, fit don à cette date à l’abbaye de St Pierre de Flavigny, d’un oratoire élevé en l’honneur de St Germain, près de Chanceaux.

Cette donation comprenait aussi une grande quantité de terres où s’élevèrent bientôt quelques habitation, noyau du village qui reçut le nom de Sanctus Germanus de Lato Folio ( St-Germain-la-Feuille ). Les habitants du lieu appartenait à l’abbaye de Flavigny. Il pouvait cependant élire un maire et c’est en 1270 qu’il est parlé pour la première fois de cet officier. Par une lettre en date du 14 septembre 1489, les religieux affranchirent le maire de St Germain, M Michel MARGUERITE.

L’affranchissement des habitants de St Germain eut lieu 23 ans après celui du maire, le 30 janvier 1511. Le bois de Campsalle donné par les religieux de Flavigny aux habitants de St Germain revendirent aux enchères tous les bien communaux le 13 octobre 1644 et les nouveaux propriétaires étaient Etienne ARNAULT, BRIGANDET et JACQUOTOT entre autres.

Une recherche des feux en date du 26 octobre 1661 établit que le village a 25 habitants dont 15 laboureurs, 1 menuisier, 4 autres ouvriers, 4 femmes veuves et la bergère du lieu. Le curé avait abandonné le pays. En 1666, l’intendant BOUCHER visite St Germain et note :

- la paroisse s’appelle St-Germain-la-Feuille, le village de Blessey en dépend

- Évêché d’Autun, greniers à sel à Saulx-le-Dus et Châtillon

- le sieur RIOLAN, abbé de Flavigny en et seigneur

- le dit lieu est situé sur la montagne, l’étendue du finage est d’une demi lieue en longueur et d’une lieue en rondeur. Il n’y a pas de commerce, mais seulement des laboureurs

- c’est un pays de montagne où il y croit tous grains sauf le froment. Il n’y a point de vigne et peu de pré - sont 14 habitants y compris les femmes veuves

- ils sont chargés de l’entretient de leur église dont la cloche est cassée et d’une fontaine

- ils ont vendu le 13 octobre 1644 tous leurs bien communaux.


Eglise Notre Dame de Saint-Germain-source-Seine

Posté par sourcesdelaseine à 10:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]